Dimanche 23 Novembre 2014

Prix de l'aluminium

Prix de l'aluminium en euro au kilo

Prix de l'argent

Prix de l'argent en euro au kilo

Prix du cuivre

Prix du cuivre en euro au kilo

Prix de l'or

prix de l'or en euro au kg

Prix des métaux

ArcelorMittal lance une nouvelle génération d'aciers baptisée Fortiform capable d'adopter de nouvelles formes tout en restant résistant (newsletter Traitements & Matériaux du 23/10).

UsineNouvelle.com annonce des « clignotants à nouveau au vert pour Forgex-Raguet à Monthermé ». Après avoir frôlé la disparition en 2010, l'ex-entreprise Raguet, passée dans le giron du groupe haut-marnais Forgex et spécialisée dans l'estampage à chaud, la fabrication et l'usinage de pièces forgées, la soudure et le traitement thermique, a passé son chiffre d'affaires de 10 à 16 millions d'euros en l'espace de quatre ans tout en embauchant 30 salariés. Un investissement de 1,4 million d'euros doit lui permettre de conforter ce développement.

En Meurthe-et-Moselle, Affinage de Lorraine, ancienne filiale du groupe allemand Oetinger, est reprise par quatre cadres et devient SKTB Aluminium, spécialisée dans la fourniture d'aluminium issu de produits recyclés, en lingots ou en fusion, destiné aux fondeurs (Les Echos du 28/10).

C'est une histoire peu banale que relate mardi LaTribune.fr sous le titre « Suède : quand une ville plie bagage pour sauver sa mine ». Les 18 000 habitants de Kiruna se sont en effet lancés dans le chantier titanesque de leur déménagement. Il s'agit de sauver la mine de fer qui avait fondé la ville au début du 20e siècle et qui est aussi le plus important gisement du monde.

Actualités des métaux

Tôlerie de juin consacre tout un dossier au travail des métaux à forte épaisseur.

Les salariés de la fonderie MBF Technologies, à Saint-Claude dans le Jura, se sont prononcés en faveur de la mise en redressement judiciaire de la société, propriété du groupe Arche, lors d’un comité d’entreprise extraordinaire (UsineNouvelle.com du 01/07).

Le parquet de Bochum enquête sur 10 entreprises allemandes, dont une filiale de ThyssenKrupp, soupçonnées de s’être entendues pour vendre de l’acier à des prix trop élevés, notamment pour livrer des rails à la Deutsche Bahn (Les Echos du 01/07).

Nous avons 7 invités en ligne