Samedi 30 Août 2014

Prix de l'aluminium

Prix de l'aluminium en euro au kilo

Prix de l'argent

Prix de l'argent en euro au kilo

Prix du cuivre

Prix du cuivre en euro au kilo

Prix de l'or

prix de l'or en euro au kg

Prix des métaux

Alors que les autres secteurs traînent des pieds, le patronat de la métallurgie a ouvert dès le 7 mai des négociations sur les contreparties au pacte de responsabilité (Les Echos du 09/05).

Après le fonds américain Anchorage, le sidérurgiste brésilien Gerdau, l'alliance franco-américaine Appollo-Areva et le haut fonctionnaire Franck Supplisson, c'est au tour de l'algérien Cevital de déclarer son intérêt pour le groupe sidérurgique français Ascométal.

La clôture définitive des offres était fixée au 9 mai (UsineNouvelle.com du 07/05). D'après Les Echos de ce jeudi, l'administrateur judiciaire préfère l'offre du brésilien mais Bercy soutient M. Supplisson.

Vallourec a présenté un plan de réorganisation de son site de production de Saint-Saulve, près de Valenciennes. Il vise à « restaurer la compétitivité » de l'aciérie. D'ici la fin de l'année, le plan de sauvegarde de l'emploi supprimera 190 des 1 400 emplois (UsineNouvelle.com du 14/05).

Le groupe allemand ThyssenKrupp a annoncé son premier bénéfice net trimestriel depuis deux ans et relevé ses prévisions pour son exercice fiscal (Les Echos du 14/05).

Actualités des métaux

 

Sous le titre explicite « ArcelorMittal sonne le glas de Florange », L’Usine Nouvelle de cette semaine consacre un dossier à la crise actuelle et souligne qu’alors que « les politiques tentent de sauver les derniers hauts-fourneaux lorrains (…), le numéro un mondial de l’acier privilégie sa division minière et délaisse les aciéries continentales ».
Renault s'est engagé auprès du gouvernement sur des montants d'achats qui permettraient d'atteindre le point mort pour la Fonderie du Poitou Aluminium, en redressement judiciaire. La firme au losange, qui refuse en revanche de reprendre l’actuelle propriété du groupe Montupet, évalue ces engagements entre 60 et 70 millions d'euros. PSA, de son côté, semble avoir refusé tout engagement (LaTribune.fr du 02/03). Les salariés se sont mis en grève à partir de mardi pour interpeller les pouvoirs publics sur leur sort. Ils rejettent le plan de continuation présenté par leur actuel propriétaire et demandent leur réintégration au sein du groupe Renault (Les Echos du 07/03).
A Tarascon-sur-Ariège, les Forges de Niaux, qui produisent des disques en acier pour les machines agricoles, vont construire un site de production flambant neuf. Un projet de plus de 10 millions d’euros, qui verra le recrutement de 70 personnes (UsineNouvelle.com du 07/03).

 

Nous avons 4 invités en ligne